Français English

...........................................................................................................................À PROPOS DE L'OBSERVATION d'UN OVNI À DRUMMONDVILLE :  Encore une fois, merci à Madame DUSSEAULT de nous avoir transmis les informations concernant son observation.  Cependant, nous désirons l'aviser elle, ainsi que tous les futurs témoins d'une possible manifestation insolite classée dans la catégorie des Objets Volants Non Identifiés (OVNI), qu'il demeure souhaitable de non pas nous « écrire un courriel », mais bien plutôt, de vous rendre dans la section « SIGNALER UN OVNI » afin de nous permettre d'obtenir le minimum d'informations susceptible ensuite d'ouvrir toutes grandes les portes de nos tentatives d'explications du ou des phénomènes rapporté(s) et / ou observé(s).  Pour le moment, nos informations obtenues de manière très OFFICIELLE, nous permettent d'affirmer, avec un degré très élevé de certitude, que ce qu'a observé cette dame, ainsi qu'une grande quantité de québécoises et québécois dans la soirée du samedi 24 septembre 2022, était bel et bien un élément porteur de la fusée Falcon 9, de la société américaine « Space Exploration Technologies Corporation (SpaceX) », et qui a placé en orbite environ 52 engins spatiaux Starlink depuis la base de lancement située à Cap Canaveral en Floride, et cela, peu après 19h30 le même jour........................................................................

Historique

Fondé en 1985 à Drummondville (Centre du Québec), le Réseau OVNI-ALERTE fait suite à la défunte association nommée la Centrale de Compilation ufologique du Québec (C.C.U.Q. inc.). Cette dernière fut également fondée par le même homme, en 1979.


C'est François C. BOURBEAU, avantageusement connu au Québec, qui instaura les bases de la C.C.U.Q. et du Réseau OVNI-ALERTE.
 

Ce drummondvillois d'origine étudie la problématique OVNI depuis 1974, année au cours de laquelle il observa un OVNI pour la première fois.  D'ailleurs, il possède d'excellents clichés du phénomène observé à l'époque (image de gauche).  Depuis lors, l'ufologue a observé un OVNI à deux autres reprises, soit en 1979 et 1992.  Il a constitué des dossiers détaillés de ces observations et certains sont accompagnés de bandes vidéos montrant l'OVNI en vole!

Il possède, dit-on, la plus vaste documentation ufologique québécoise et une foule d'autres dossiers touchant les phénomènes insolites.

STRUCTURE DU RÉSEAU OVNI-ALERTE 

Depuis janvier 1997, le Réseau OVNI-ALERTE a ouvert ses portes au public car jusque-là, François C. BOURBEAU préférait poursuivre ses recherches en secret.  Depuis la sortie de son ouvrage: LES MÉDIAS CACHENT LA RÉALITÉ OVNI AU PUBLIC (Éditions du Collège Invisible - 1996), des centaines de lecteurs ont exprimé leur désir de parfaire, eux aussi, leurs connaissances ufologiques et souhaité adhérer à un organisme sérieux de recherche dans le domaine.

Une formation très pointue est désormais offerte et dispensée par le fondateur du Réseau OVNI-ALERTE.  Elle est accessible à toute personne de tous âges, désireuse d'aller plus loin dans sa compréhension du problème des PANS (Phénomènes Aériens Non Identifiés) ou OVNIS (Objets Volants Non Identifiés).

Le Réseau OVNI-ALERTE est un organisme sans but lucratif, ayant comme principal objectif l'étude du problème PAN, la compilation de données en rapport avec les notifications rapportées par les témoins sur le territoire québécois, la mise en place de protocoles de recherche susceptibles d'augmenter la qualité des travaux à conduire sur le terrain, la collaboration avec différents intervenants du milieu professionnel (militaires, policiers, contrôleurs aériens, universitaires, etc.) et l'organisme voit à la diffusion de l'information.

En filigrane, le but ultime du Réseau OVNI-ALERTE demeure celui d’établir avec certitude la NATURE et l'ORIGINE des OVNIS. 

MANDAT

L'organisme enquête auprès des témoins de Rencontres Rapprochées avec un PAN (OVNI), procède à des expertises poussées sur le terrain, construit des dossiers rigoureux basés sur des protocoles exhaustifs de recherche. 

De plus, le mandat du Réseau OVNI-ALERTE consiste à intéresser d'autres scientifiques, toute discipline confondue, à s'impliquer ouvertement dans la recherche.

Des collaborateurs extérieurs à l'organisme sont continuellement sollicités.  Ainsi, des scientifiques rattachés à des universités québécoises et canadiennes fournissent leurs expertises à différents niveaux, dans l'objectif d'élucider certaines interrogations qui peuvent apparaître tout au long du processus d'une investigation.  Ouvrant l'accès à des laboratoires et des équipements coûteux, il devient alors possible de procéder à des analyses qui permettent d'obtenir des informations utiles à la compréhension des mécanismes responsables de l'apparition de certaines évidences physiques laissées sur le sol à la suite, par exemple, d'une Rencontre Rapprochée du Deuxième Type (RRII).

Finalement, le Réseau OVNI-ALERTE vise également à démystifier la problématique PAN (OVNI) en informant le public à travers les mass media en publiant les résultats de ses travaux.

COLLABORATIONS

Le Réseau OVNI-ALERTE, jouissant d'une excellente crédibilité après bientôt trente (30) années d'existence au Québec, profite de plusieurs collaborations auprès de différents groupes et associations de personnes.

Déjà en janvier 1996, le Ministre de la Sécurité Publique du Québec, Serge Ménard, confirmait au Réseau OVNI-ALERTE que la Sûreté du Québec (SQ) prenait bonne note de la requête de l'organisme relativement à son désir que tout dossier en rapport avec les PANS (OVNIS) lui soit référé.

D'autres corps policiers (municipaux) ont également accepté de collaborer avec le Réseau OVNI-ALERTE.

Officieusement, nous obtenons, parfois, la collaboration de contrôleurs aériens des centres de Mirabel et du C.C.R. (Centre de Contrôle Régional) à Dorval (maintenant Aéroport Montréal-Trudeau) et aussi de la Gendarmerie Royale du Canada (GRC).

LES NOMBREUX DÉFIS

-Dans un premier temps, assurer la cueillette des informations et leur conservation pour les générations à venir;

-Constituer la plus complète banque de données ufologiques québécoise et, in extensio, canadienne;

-Préparer et construire les bases devant conduire à l'établissement d'un futur Musée de l'Insolite au Québec;

-Construire un Institut de recherche en pleine nature, sorte de camp de formation pouvant permettre aux jeunes (et aux moins jeunes) de jouir d'un endroit propice à l'apprentissage des méthodes d'investigations ufologiques, et de pouvoir également se sensibiliser aux sciences générales susceptibles d'être appliquées à la recherche dans ce domaine, tout en créant en parallèle des laboratoires multifonctionnels où l'apprentissage et l'utilisation du matériel en situation réelle permettront de mieux préparer la relève aux défis futurs;

-Cet endroit sera constitué d'un observatoire astronomique, comprenant une chambre noire pour le traitement d'imageries réalisées à partir d'une caméra Schmidt; une station radar primaire pour la surveillance du ciel dont le rayon d'action pourra couvrir plus de 6 000 km de rayon; établissement d'un réseau d'alerte d'observateurs au sol, en plus des salles de formation, zones d'entraînement, etc.

Le Réseau OVNI-ALERTE jouit déjà d'une très bonne réputation internationale, et nous pouvons vous en faire profiter!  Il n'en tient qu'à vous de faire parti de l'élite et de vous joindre à une équipe sérieuse et dynamique.

logo alerte 250px

Image12

 

Animation devenez membre vip300p